Projet « Promouvoir pendant la période post-conflit en Côte d’Ivoire un environnement médiatique plus favorable aux droits des femmes à l’information et à la communication »

Cote d’ivoire : L’Institut Panos Promeut l’image des femmes dans les médias aprés la guerre

Abidjan : 05-06 mai 2014

lundi 5 mai 2014

Source : Institut Panos

Thème : Genre et médias

Pays : Cote d’ivoire

Mots-clés : médias, femmes, conflit, cote d’ivoire, panos

L’IPAO met en œuvre en Côte d’ivoire un projet intitulé « Promouvoir, pendant la période post conflit, un environnement médiatique plus favorable aux droits des femmes à l’information et à la communication en Côte d’Ivoire ». Ce projet bénéficie d’un appui technique et financier de l’UNESCO, appuyé par DANIDA et CFI. Il s’agit dans le cadre de cette activité de sensibiliser des responsables du secteur médiatique à la lutte contre les discriminations et les stéréotypes affectant les femmes dans les contenus médiatiques. De façon plus spécifique, elle vise à éveiller, ou réveiller, la conscience des praticiens et des régulateurs du secteur médiatique au plus haut niveau, sur le déficit de professionnalisme et d’éthique, dont les conséquences se trouvent amplifiées, dans cette période de reconstruction de l’état de droit, de démocratie, et de justice transitionnelles. Pour se faire, une étude de contenus des médias a été réalisée pour permettre aux professionnels des médias d’identifier les biais dont ils sont responsables, mais pas toujours conscients, dans la construction d’une image des femmes, dont la déformation, ou l’occultation, est probablement amplifiée en période de conflit. Les résultats de l’étude qui seront restitués et discutés, vont servir de document de référence dans la sensibilisation et la formation des responsables de média et dans la formation des journalistes. En outre, cette rencontre sera une occasion de faire prendre conscience aux responsables des médias de la nécessité de disposer d’une charte organisant les relations de genre dans les médias (additionnelle au Code général adopté récemment), afin de permettre à chacun de définir une « gender policy » dans son institution. Un groupe de travail (OLPED/REFJCI) a été mis en place pour y travailler et relation directe avec la personne chargée de l’étude et présentera ses conclusions pour discussions et validation. Il convient de préciser que même si un Code a été élaboré par les professionnels ivoiriens, celui-ci. n’accorde pas suffisamment d’importance à l’équité de genre, aussi bien dans les newsrooms que dans les news et contenus médiatiques. C’est ce vide que la charte vise à combler. A la suite de cet atelier, il sera suscité un engagement des responsables de médias a promouvoir au sein des rédactions des initiatives tendant à « corriger » le traitement des questions touchant les femmes de façon à être plus sensibles par rapport à l’image des femmes dans les médias.

Un plan d’action sera élaboré pour promouvoir la charte qui sera validée et bâtir un plaidoyer efficace et soutenu en vue de son application à tous les niveaux.

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |