Elections Américaines

Obama, pur produit du capitalisme étatsunien ne défendra jamais les intérêts de l’Afrique.

mardi 6 novembre 2012

Toutes les versions de cet article : [Español] [français] [Português]

Titre : Obama, pur produit du capitalisme étasunien ne défendra jamais les intérêts de l’Afrique.

Auteur : Dr LEY-NGARDIGAL Djimadoum.

Éditeur : ALAC (African-Libyan Action Committees)

Langue : Français

Thème : Obama et l’Afrique

Mots-clés : élection présidentielle aux USA, l’Afrique

A l’approche de l’élection présidentielle aux USA, certains africains lancent des plaidoyers pour la réélection le 6 novembre prochain du président sortant et candidat à la présidentielle M. Barack Obama. Cette personnalité politique au pouvoir depuis quatre ans, pur produit du capitalisme aurait-il fait du bien à l’Afrique, dont son père Obama du Kenya était originaire ? Dans l’affirmatif, quelles seraient ses actions aux conséquences positives sur le processus de paix, de démocratie, de développement économique de l’Afrique ? Pourquoi un tel engagement et engouement en faveur du président Obama ? Les élections présidentielles dans les pays occidentaux ont-elles permis de sortir l’Afrique de la domination, des pillages de l’exploitation impérialiste ou de mettre un terme aux humiliations récurrentes ?

L’attribution du prix Nobel de la Paix à Barak Obama, un blasphème à la mémoire des morts africains. A l’appui de leur thèse de soutien au président Barack Obama, certains africains évoquent notamment la prétendue paix mondiale qu’aurait instaurée Obama depuis 4 ans, suite aux multiples guerres déclenchées par ses prédécesseurs, les Présidents Bush (père et fils) dans « le Golfe, en Iran, Irak et en Afghanistan »

Pour notre part nous avions contesté d’emblée l’immoralité du prix Nobel de la paix attribué au président Barak Obama le 9 octobre 2009. En effet, c’est bien sous sa présidence que les guerres de recolonisation et de balkanisation de l’Afrique ont connu leur essor actuel. Ces drames qui frappent l’Afrique, ne doivent jamais réjouir aucun africain conscient que ce premier président noir de l’histoire des Usa, a été intronisé par le cercle des puissants capitalistes pour servir leurs intérêts présents et futurs au cours de son mandat de quatre ans.

Les puissances impérialistes envoient leurs petits nègres de service exécuter leurs crimes en Afrique et au moyen orient : Le président Paul Kagamé en RD Congo, l’Ex Secrétaire général de l’Onu Kofi Annan et l’Ex secrétaire d’état américain Colin Powell pour la destruction de l’Irak. Au demeurant, rappelons que l’ancien Secrétaire d’état américain Colin Powell a menti au cours d’une réunion du 5 février 2003 devant le Conseil de sécurité de l’ONU, que l’Irak de Saddam Hussein détenait des armes de destruction massives(ADM) et que les USA frapperaient militairement le pays afin de détruire ces ADM. A cet effet, il avait exhibé ridiculement un tube à essai contenant une poudre de couleur blanche. Depuis l’invasion de l’Irak en mars 2003 par l’armée étatsunienne forte d’environ 200.000 hommes sur le terrain, elle n’a trouvé aucune trace minime soit elle d’ADM que le président Saddam Hussein détiendrait. De plus, la démocratie qu’ils prétendaient instaurée n’est pas au rendez-vous et le pays est toujours secoué par des affrontements et autres attentats faisant chaque jour des centaines de morts.

La diplomatie de mensonges institutionnalisés dans les relations internationales par les puissances impérialistes, ont depuis lors repris le haut du pavé : après l’assassinat du président Saddam Hussein en 2003, ce fut le tour du Guide Kadhafi le 20 octobre 2011. Quant au président Laurent Gbagbo insoumis aux diktats des impérialistes comme Saddam Hussein et Kadhafi, il fut capturé et déporté par l’armée d’occupation française à la Haye pour y être jugé par la CPI, un tribunal foncièrement raciste au service des impérialistes, qui est plutôt spécialisé dans le jugement des africains.

Un brève historique des événements tragiques auxquels le Président Obama a été l’un des principaux acteurs pendant ces quatre dernières années, battrait en brèche le faux visage idyllique et pacifique que ce dernier s’attribuerait ou que les crédules le lui décerneraient.

Lire la suite dans ce document joint

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |