Appel pour la réduction graduelle de Paraquat et d’autres pesticides très dangereux

Que décidera finalement la Table Ronde sur l’huile de palme durable : la viabilité ou la rentabilité ?

lundi 28 janvier 2013

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

Date : 25 janvier 2013.

Type : Note de Presse.

Source : Réseau d’action Asie-Pacifique sur des pesticides.

Mots clés : viabilité, pesticides, droit à la santé des travailleurs, risques professionnels.

Cette semaine, la Table ronde sur l’huile de palme durable tiendra sa dernière réunion pour prendre une décision à propos des révisions du projet de propositions pour les Principes et les Orientations. Le moment est venu pour que la Table ronde sur l’huile de palme durable prenne une position définitive face à la mise en question des efforts qu’elle consent pour mettre en pratique la viabilité, éliminer l’emploi du Paraquat et mettre fin à la politique de deux poids deux mesures sur les dommages humains.

Penang, Malaisie.- La Table ronde sur l’huile de palme durable (RSPO) est sur le point de dévoiler sa véritable identité au cours du processus de révision de ses Principes et Orientations. La Table ronde sur l’huile de palme durable a fait face aux préoccupations légitimes et urgentes ou des doutes à propos de son engagement pour protéger les personnes et la planète. L’emploi des pesticides, surtout du Paraquat dans les exploitations de palmiers à huile, et les dommages provoqués sont dûment documentés. Le Paraquat se trouve parmi les produits les plus toxiques existant pour éliminer les mauvaises herbes et il est responsable qu’on n’ait pu éliminer les dangers professionnels, notamment chez les femmes et les enfants ; cependant l’industrie et les plantations de palmiers à huile promeuvent toujours l’illusion d’un emploi sûr et possible.

Il est interdit dans nombreux pays, y compris dans l’Union Européenne et en Suisse. Actuellement il a été recommandé d’inclure dans la liste de la Convention de Rotterdam le siège original du fabricant de Paraquat. Les études ont confirmé que le Paraquat, outre d’être un neurotoxique reconnu, constitue un facteur de risque pour le mal de Parkinson, dont les manifestations apparaissent après de décennies. Entre-temps, les travailleurs affrontent des problèmes de santé tout le long de leur vie, tels que des maladies de la peau, cécité et de troubles respiratoires, parmi bien d’autres. D’après la Directrice exécutive de Tenaganita, Irène Fernandez, qui a fortement œuvré pour dévoiler l’empoisonnement des travailleurs des plantations, a déclaré que ¨l’emploi du Paraquat dans les pays en développement constitue une norme globale qui va contre les principes fondamentaux de la viabilité¨.

D’autres groupes décideurs de normes, tels que le Conseil de la Gestion et Aménagement des Forêts, l’UTZ pour la certification du café, l’Alliance de la Forêt Tropicale et d’autres, sont en train d’éliminer petit à petit l’emploi du Paraquat. Cependant, jusqu’à présent, les Principes et les Orientations de la Table ronde sur l’huile de palme durable n’a pas fixé le temps limite et n’a pas fait un appel définitif pour l’élimination du Paraquat ni d’autres pesticides hautement dangereux. L’emploi de ces agents chimiques se maintiendra toute fois que leur usage soit bien ‘justifié’. L’élimination du Paraquat et la protection des droits à la santé du travailleur constituent une obligation éthique et morale conformément au droit international, ce qui devrait être exigé par tous les membres de la Table ronde sur l’huile de palme durable, à savoir, les agriculteurs, le personnel de transformation et de traitement de l’huile de palmier, les fabricants des dérivés, les vendeurs au détail, les banquiers, les investisseurs et les organisations non gouvernementales sociales et environnementales. ¨Les engagements de la Table ronde sur l’huile de palme durable concernant la viabilité et son apparente incompétence pour les faire appliquer sont largement contestés. Pour les Communautés, aussi bien que pour les personnes, il est plus facile d’atteindre que justice soit faite par le système de la Table ronde sur l’huile de palme durable¨ a ajouté Mme Fernandez.

Cette semaine le Groupe spécial pour le processus de révision des Principes et des Orientations tiendra sa dernière réunion avant de conclure le projet du texte des Principes et des Orientations qui sera soumis à la considération de la prochaine Assemblée de la Table ronde sur l’huile de palme durable qui se tiendra cette année. Il est temps de s’engager dans la voie correcte et d’assumer une position claire concernant la viabilité et l’élimination du Paraquat et d’autres pesticides hautement dangereux. D’autres décisions ne serviront qu’à éroder la crédibilité, déjà faible, du prestige de la Table ronde sur l’huile de palme durable.

La Table ronde sur l’huile de palme durable, qui fait déjà objet de sérieuses critiques sur sa position concernant l’accaparement de terres, devra répondre aux peuples, aux consommateurs et aux générations futures des décisions prises à l’heure actuelle.

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |