Les Philippines sont instamment priées à éviter le déploiement des forces américaines.

mercredi 13 février 2013

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français] [Português]

Date : 8 février 2013.

Type : Information-nouvelles.

Source : Bagong Alyansang Makabayan (BAYAN).

Mots-clés : puissance militaire américaine, Mer occidentale de Philippines, violation de la souveraineté philippine.

En même temps qu’il décrit les manœuvres militaires des Etats-Unis, le Japon et l’Australie tout simplement comme un vantard qui montre sa puissance militaire, le groupe à large spectre Bagong Alyansang Makabayan, demande actuellement au gouvernement philippin d’éviter la projection de la puissance militaire américaine dans la région.

Cet appel a vu le jour juste après que les Etats-Unis et ses deux alliés dans le traité se sont engagés dans les exercices militaires Cope North, qui vise la projection de la puissance militaire américaine vers la Chine. Selon des informations de la presse il est fort probable que les Philippines joignent les exercices militaires, car elles sont aussi passées un traité avec les Etats-Unis.

"Le gouvernement philippin doit adopter une politique étrangère indépendante, qui soit en capacité d’assurer la souveraineté aussi bien contre les Etats-Unis que contre la Chine. Ce serait bizarre de penser que les Etats-Unis tiennent à s’occuper des intérêts des Philippines ou que les Etats-Unis s’impliqueraient dans une guerre avec la Chine à cause du territoire en litige dans la zone de la Mer Occidentale Philippine. En fait, nous ne tirerons pas grande chose des exercices militaires régionaux américains. Ils nous utiliseraient tout simplement comme le repose-pied pour la démostration de la puissance militaire américaine" a déclaré le Secrétaire Général Bayan, Renato M. Reyes Jr.

"Les Etats-Unis sont décidés à faire avancer leurs intérêts hégémoniques. Ils utilisent leurs petits partenaires comme le Japon et l’Australie pour pousser la domination américaine dans la région et pour exercer des pressions sur la Chine, afin que celle-ci se plie aux dictats économiques américains. Les Etats-Unis ne sont point préoccupés para la souveraineté des Philippines, puisqu’ils violent constamment la souveraineté philippine à travers l’Accord de Forces Étrangères" ajoute Reyes.

Les Etats-Unis envisagent réaligner 60% de leurs bâtiments vers l’Asie dans le cadre d’une action pour retenir et freiner la Chine. Cependant BAYAN considère que les Etats-Unis ne sont pas en disposition d’engager une dispute ouverte avec la Chine, étant donné les rapports économiques entre les deux pays.

"Les Philippines ne pourront pas moderniser leurs effectif militaires afin d’assumer une position de défense réelle si elles continuent de rester dans les jupes de l’Oncle Sam. Les Philippines ne pourront pas perfectionner leur armée en participant aux fréquents exercices militaires des Etats-Unis, qui n’ont pour but que déployer la puissance militaire américaine et utiliser les Philippines comme une enclave militaire convenable. Les années d’exercices avec les Etats-Unis ont maintenu nos forces armées en recule, car ils ne nous ont passé que des équipements d’occasion", signale Reyes.

"Au lieu de prétendre participer aux jeux à la guerre des Etats-Unis et de leurs petits partenaires militaires, les Philippines devrait régler l’incident actuel du récif corallien Tubbataha qui représente une grande atteinte au trésor national et qui viole notre souveraineté. Les Philippines doit mettre un terme à l’Accord des Forces Étrangères qui ne constitue qu’une menace, non seulement pour notre souveraineté, mais aussi pour notre entourage", souligne-t-il.

Bayan a dit que le peuple philippin doit s’opposer à toute incursion provenant de la Chine, mais il doit s’opposer aussi aux manœuvres du gouvernement américain.

Voir en ligne : http://www.bayan.ph/site/2013/02/ph...

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |