Offensive israélienne à Gaza depuis huit journées consécutives et il y a une escalade des opérations militaires

mercredi 21 novembre 2012

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [français]

Source : Centre Palestinien des Droits de l’homme.

Date : 21 novembre 2012.

Mots clés : Offensive à Gaza, attaques, droits de l’homme.

Depuis le commencement de l’offensive :

- Le nombre de Palestiniens morts est de 136, dont 91 civils et 941 blessés, dont 922 civils.

- 28 enfants assassinés et 258 blessés.

- 13 femmes assassinées et 149 blessées.

- 3 journalistes assassinés.

Au cours de 24 dernières heures, les forces d’occupation israéliennes ont intensifié les attaques contre les maisons, les rues et les installations civiles dans des zones densément peuplées. Comme résultat des attaques, 31 Palestiniens dont 21 civils ont été assassinés. Les victimes civiles comprennent 5 enfants, 1 femme et 2 journalistes.

À Gaza, 9 civils palestiniens, dont 2 enfants et 1 femme, ont été assassinés. Les attaques aériennes israéliennes ont aussi détruits plusieurs installations de service, dont la plus importante est le complexe gouvernemental d’Abu Khadra au centre ville. Ce site a été l’objet de l’attaque de 5 missiles, provoquant la destruction et des dommages aux maisons, magasins, banques et agences de presse qui étaient dans l’entourage. Les forces israéliennes ont aussi intensifié le bombardement terrestre et maritime. Par ailleurs, les forces israéliennes ont choisi exprès des journalistes et leurs véhicules comme cibles, entraînant la mort de 3 journalistes dans la ville de Gaza et de Deir al-Balah.

Dans un cadre difficile des événements, les forces israéliennes ont forcé de milliers de Palestiniens à quitter leurs foyers. Mardi soir, 20 novembre 2012, des avions israéliens ont lancé des tracts dans lesquels ils ordonnaient les habitants des grandes zones dans la zone nord de la bande de Gaza et de la Ville de Gaza, fortement peuplées, d’abandonner leurs foyers et de se rassembler au centre ville, et ce dans des attaques violentes qu’ont provoqué la panique généralisée. Au moins 3 400 Palestiniens de la zone nord de la bande de Gaza ont cherché abris dans trois écoles de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA). À Khan Younis des centaines des Palestiniens ont reçu des appels téléphoniques et des messages des forces israéliennes les ordonnant à quitter leurs foyers, même s’ils ne se trouvaient pas dans la frontière. Beaucoup de paysans ont refusé d’abandonner leurs maisons et ont persisté d’y rester car toutes les zones de la bande de Gaza se trouve sous le feu israélien. Les Palestiniens se souviennent encore des crimes commis par les forces israéliennes pendant la dernière offensive israélienne à Gaza contre les civils qui cherchaient de l’abri dans les écoles de l’UNRWA, tels sont les cas des écoles Al-Fakhoura et Beit Lahi au nord de la bande de Gaza et celle du camp Beach, l’Asmaa School (Opération Cast Lead, 2008-2009).

Les derniers événements produits depuis le communiqué de presse émis hier par le PCHR, le 20 novembre 2012 sont :

Au nord de la bande de Gaza :

Des avions israéliens ont perpétré 30 attaques aériennes contre des immeubles et des membres de groupes armés. Des bâtiments israéliens ancrés au large ont lancé au moins 60 bombes sur la rive et les forces israéliennes, installées sur la frontière entre la bande de Gaza et Israël, ont utilisé l’artillerie à Beit Hanoun et dans un village bédouin. Beaucoup de Palestiniens civils ont été forcé d’abandonner leurs maisons du fait de l’insécurité. Les attaques ont provoqué la mort de 3 Palestiniens dont 1 civil ; 27 civils blessés dont 12 enfants et 4 femmes.

Le mardi 20 novembre 2012, vers midi, un avion de combat israélien a largué un missile contre les membres d’un groupe armé près de compound résidentiel Al-Karama, provoquant la mort d’un des membres.

Vers 13hrs10, un autre avion de combat israélien F-16 a largué un missile contre un immeuble à trois étages dont le propriétaire était Mustafa Yousef al-Abed al-Mutawaq, à la rue Gaza Old. L’immeuble avait été évacué préalablement, car il avait déjà reçu un missile d’avertissement. L’immeuble a été totalement détruit et trois maisons voisines ont été très endommagées.

Vers 15hrs45, un avion de combat israélien a largué un missile contre des membres d’un groupe armé dans la rue al-Banat Street à Beit Hanoun dont un en est mort.

Aux alentours de 19hrs50 un avion de combat israélien a lancé un missile d’avertissement sur l’immeuble appartenant à la famille Dahman, près de la mosquée Al-Khulafa à Jabalia, mais il n’y a pas eu de dommages ni de pertes.

Vers les 09hrs00 du mercredi 21 novembre 2012 un avion de combat israélien a largué un missile sur la propriété agricole de Dabbour à Jabalia et Mustafa Awadh Mustafa Abu Hmaidan, âgé de 23 ans est mort.

Aux environ de 12hrs15, un avion de combat israélien a largué un missile sur un membre du groupe armé près de l’usine de dessalement au nord-est de Beit Lahia, lui provoquant la mort.

Ville de Gaza :

Des avions de guerre israéliens ont mené des raids contre des maisons, des installations de service, des bâtiments du gouvernement, des rues, des voitures et des véhicules de la presse. Ce qui a causé : 14 Palestiniens, dont 12 civils morts. Les victimes civiles comprennent 2 enfants et 2 journalistes. Il y a eu aussi 89 civils blessés, dont 20 enfants et 13 femmes.

Un peu près, vers 13hrs40 du mardi 20 novembre 2012, un avion de combat israélien a largué un missile sur des membres d’un groupe armé dans la rue Nazzaz au quartier d’Al-Shujaiya, sur la partie est de la ville tuant deux d’entre eux.

À 15hrs30 des avions de guerre israéliens ont lancé des attaques de missiles aériens contre deux voitures près du Futur Club dans le quartier d’Al-Sabra, dans lequel voyageaient cinq civils, dont des jumeaux, tuant les cinq civils :

1) Subhi Nemer Mohammed Dughmosh, 29 ans ;

2) Salah Nember Mohammed Dughmosh, 29 ans ;

3) Ahmed Jameel Hamdan Dughmosh, 30 ans ;

4) Zaki Saeed Mohammed Qadada, 42 ans, et ;

5) Mosab Mahmoud Rushdi Dughmosh, 25 ans.

Au tour des 15hrs45, un avion de combat israélien a lancé un missile aérien contre le jardin d’une maison appartenant à Rezeq Kilani Aashour, rue Kishku au quartier d’Al-Zaytoun, au sud-est de la ville de Gaza, ce qui a provoqué la mort d’Aashour et son petit fils de 8 ans, Mohammed Ibrahim Aashour qui jouait dans les alentours est blessé.

Environ 16hrs00, un avion de combat israélien a lancé un missile aérien contre une foule rue Bagdad au quartier Al-Shaujaiya, tuant 4 civils palestiniens dont un adolescent :

1) Saqer Yousef Khalil Bulbol, 57 ans ;

2) Yusra Bassel Murtada al-Shawa, 18 ans ;

3) Tariq Awni Mustafa Hjaila, 40 ans, et ;

4) Mahmoud Mohammed Hussein al-Jaru, 21 ans.

D’autres civils ont été blessés.

Vers 17hrs45, un avion de combat israélien a lancé un missile aérien contre une voiture roulant sur la rue Al-Shifa, où voyageaient deux cameramen de la chaîne satellite Al-Aqsa. La voiture a été détruite et les deux cameramen morts :

1) Hussam Mohammed Abdul Rahman Salama, 30 ans et ;

2) Mahmoud Ali Ahmed al-Koumi, 29 ans.

Des avions de combat israéliens ont mené des raids contre le bureau de Ghazi Sourani, situé au sixième étage de l’immeuble Neima au centre de la ville de Gaza. Le bureau a été détruit et d’autres dans les alentours ont été endommagés. Ils ont attaqué aussi le complexe gouvernemental Abu-Khadra au centre de la ville, le détruisant et causant de dommages sérieux aux installations proches. Les forces ont également attaqué une maison vide, appartenant à Azzam Al-Shawa, qui se trouvait près de l’immeuble du Conseil Législatif Palestinien au centre de la ville de Gaza.

Au centre de la bande de Gaza :

Des avions de combat israéliens ont mené 47 raids aériens et des douzaines d’attaques maritimes et des tirs d’artillerie contre des maisons, parmi lesquelles se trouvait celle appartenant à Essam al-Dalis, conseiller du gouvernement de Gaza, et contre des groupes armés et civiles qui circulaient dans les rues, ce qui a provoqué las mort de 5 Palestiniens, dont 1 civil et 10 autres civils ont été blessés, dont 1 femme.

Vers 12hrs30 du mardi, 20 novembre 2012, un avion de combat israélien a largué un missile contre les Palestiniens qui se trouvaient près du campus du Palestine Technical College au nord de Deir al-Balah, ce qui a provoqué la mort de l’officier chargé des Brigades Al-Quds (bras armé du Jihad islamique).

Sur les 18hrs40, un avion de combat israélien a largué un missile contre Mohammed Mousa Abu Eisha, de 24 ans, Directrice de la Télévision Éducative Al-Quds, pendant qu’elle parlait avec son ami, Hassan Yousef al-Ostaz, de 22 ans, tous deux de Deir al-Balah. Abu Eisha et son ami sont morts sur le coup.

Vers les 20hrs00, un avion de militaire israélien a lancé un missile contre deux frères palestiniens, dont un civil, à l’ouest du village Al-Zawaida, causant la mort de tous les deux. Le civil serait plus tard identifié comme Mohammed Ahmed Abu Sitta de 21ans.

Le mercredi matin, 20 novembre 2012, des avions de combat israéliens ont bombardé le pont Al-Sikka qui se trouve entre le camp de réfugiés Al-Nussairat et le village Al-Mughraqa, et celui de Coastal, liaison entre la ville de Gaza et le centre de la bande de Gaza. Tous les deux ponts ont été totalement détruits.

Des avions de combat israéliens ont aussi attaqué 6 maisons et elles ont été détruites.

Khan Younis :

Des avions de combats israéliens ont mené 27 raids et des tirs d’artilleries contre des cibles : un poste de police, une serre agricole, des champs agricoles et une maison appartenant à un membre d’un groupe armé. Ces attaques ont causé la mort d’une personne âgée et son petit fils et 8 autres civils, dont trois enfants, ont été blessés. Un autre enfant est mort à cause d’une blessure antérieurement reçue.

Au tour de 00hr45 du mercredi, 21 novembre 2012, et pendant cinq heures, des avions de combat israéliens ont lancé 5 attaques aériennes contre un poste de police au centre de Khan Younis, qui a été détruit et a provoqué des dommages à une mosquée. En outre 6 civils, dont 2 enfants et un agent de police, ont été légèrement blessés.

Vers 2hrs40, un avion de combat israélien a lancé un missile contre une maison appartenant à un groupe armé, où habitaient 16 personnes, dans la zone Mann à l’est de Khan Younis. La maison, qui avait préalablement été évacuée, après l’ordre d’évacuation donné par les forces israéliennes ; a été totalement détruite.

Environ 11hrs15, Ahmed Awadh Abu Olayan, de 14 ans est mort à conséquence d’une blessure qu’il avait souffert le 15 novembre 2012.

Presqu’à midi vingt, un avion de combat israélien a lancé un missile contre un groupe de civils palestiniens qui cueillaient des olives dans la région d’Abu Nasse au village d’Abassan, à l’est de Khan Younis, causant la mort d’Ibrahim Mahmoud Nasser Abu Nasser, de 80 ans, et de son petit-fils Ameera, de 14 ans ; son fils, Mohammed de 40 ans a été blessé.

Rafah :

Des avions de combat israéliens ont mené 74 raids aériens et des attaques d’artillerie contre la zone des tunnels, des champs agricoles et des lieux d’entrainement paramilitaire. À conséquence de ces attaques ont été tué 5 Palestiniens, dont 4 civils. Parmi les civils deux enfant sont morts et les deux femmes ont été blessées.

Au tour des 15hrs45, le mardi 20 novembre 2012, un avion de combat israélien a largué un missile contre une moto au village d’Al-Shouka à l’est de Rafah. Shawqi Salman Abu Snaima, de 28 ans, qui la conduisait a été grièvement blessé. À 21hrs15 il a été déclaré mort.

Vers 20hrs05, un avion de combat israélien a lancé un missile contre une moto conduite par un membre d’un groupe armé et son frère, ils circulaient sur la rue Al-Orouba à l’ouest de Rafah. Le membre du groupe armé est mort et son frère Khaled Aabed Abu Mur, de 24 ans, a été grièvement blessé. Une heure après il était mort.

Aux alentours de 22hrs00, une ambulance de la Société Croissant Rouge Palestinienne se déplaçait vers la zone Al-Nahda dans le village d’Al-Shouka, à l’est de Rafah dans le but de récupérer deux enfants victimes de l’attaque d’un avion de combat israélien à 16hrs30, ils étaient près de chez-eux à mille kilomètres un peu près de la frontière entre la bande de Gaza et Israël. L’ambulance n’a pu atteindre l’endroit qu’une heure et demie plus tard et l’équipage de l’ambulance a trouvé les corps de deux enfants, qui ont été identifiés comme Mahmoud Khalil al-Arja, 16 ans ; et Ibrahim Ahmed Hamad, de 16 ans.

Le Croissant-Rouge Palestinien réitère sa condamnation et manifeste sa plus profonde préoccupation à cause de ces crimes et :

1. Attire l’attention sur la détérioration de la situation humanitaire à la bande de Gaza dans le cadre de l’intensification militaire israélienne, des menaces d’étendre les opérations militaires et de la forte clôture de la bande de Gaza ;

2. Demande à la communauté internationale d’agir immédiatement pour freiner ces crimes et invite une nouvelle fois aux Hautes Parties Contractantes à la Convention de Genève de s’acquitter de leurs obligations en vertu de l’Article 1 de la Convention, pour qu’elle soit respectée à tout moment, et réaliser leurs responsabilités en vertu de l’Article 146 pour entamer de procédures contre ceux qui violent la Convention dans le cadre de l’Article 147 énumérant les violations de la Convention relatif aux crimes de guerre ;

3. Souhaite l’établissement d’une mission internationale chargé de d’identifier des faits pour juger les crimes de guerre commis par les forces israéliennes contre les Palestiniens civils de la bande de Gaza, et assumer les mesures nécessaires pour poursuivre les coupables et ;

4. Condamne énergiquement les déclarations formulées par certains États concernant le droit d’Israël à se défendre, pendant que le nombre de victimes civiles palestiniennes augmente, dont des enfants et des femmes. Le Croissant-Rouge Palestinien considère que ces déclarations offre la couverture nécessaire à Israël pour continuer les crimes contre des civils désarmés.

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |