Prenez des mesures pour mettre fin aux violations des droits syndicaux en Algérie !

vendredi 22 novembre 2013

Source : E-jousour

Date : 22 novembre 2013

Appel à la réintégration de Rachid Malaoui, président de SNAPAP

En mai 2013, Rachid Malaoui a été arbitrairement radié de son poste à l’Université de Formation Continue alors qu’il s’apprêtait à participer à la Conférence Internationale du Travail, organisée par l’Organisation Internationale du Travail (OIT), en juin dernier, à Genève. Ce type de harcèlement démontre clairement une volonté de sanctionner Rachid Malaoui en raison de son activisme syndical et de son engagement pour la défense des droits de l’Homme.

Son licenciment est une violation de l’article 53 de la loi algérienne n° 90-14 du 2 juin 1990 qui stipule qu’ « aucun délégué syndical ne peut faire l’objet, de la part de son employeur, d’un licenciement, d’une mutation ou d’une sanction disciplinaire, de quelque nature que ce soit, du fait de ses activités syndicales ».

Voir en ligne : http://www.e-joussour.net/node/13184

Tejiendo Redes.
C/ Hermanos García Noblejas, 41, 8º. 28037 - MADRID.
Tlf: 91 4084112 Fax: 91 408 70 47. Email: comunicacion@fidc.gloobal.net

SPIP |